Déployer ses talents en s'appuyant sur le groupe

Prochaine session de supervision le 22 mai 2019
à Rouen : de 14h à 17h
La puissance d'un groupe - A droite, Vincent Lenhardt et Julia Rodriguez lors d'une formation

Vous lancez votre activité comme coach et avez besoin d'être accompagné.e. Notre groupe de supervision se réunit le 22 mai et il vous est possible de l'intégrer en cours d'année.

Pour cela, nous avons mis en place une procédure d'intégration afin de respecter les limites et les frontières du groupe. Dans un premier temps, il est nécessaire d'avoir un premier contact (via les conférences que nous organisons ou un entretien téléphonique)






 Le meilleur outil du coach c’est lui-même. Êtes vous sûr(e) d’être au top ?

Extrait de l'article de Jean-Christophe Vidal 


Le travail sur lui-même du coach

Le travail thérapeutique réalisé par le coach sur lui-même est essentiel. Sans un travail sur soi rien de sérieux ne sera possible. Même si elle est souvent rappelée, cette évidence reste parfois méconnue : vous ne pourrez pas accompagner quelqu’un plus loin que vous n’êtes déjà allé.

Pour moi, ce travail sur soi est la partie immergée de la posture du coach. C’est la condition sine qua non de sa stabilité dans l’accompagnement. Plus le coach est « propre » à l’intérieur, plus il est stable face à son client, et moins il se laisse emporter par les émotions que font lever chez lui, certains comportements de ses clients. En pratique, c’est un travail qui se poursuit tout au long de sa vie professionnelle. Il rencontrera toujours des sujets susceptibles de « l’accrocher ». C’est l’une des raisons d’être de la supervision. Cela nous invite à rester modestes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour publier votre commentaire, écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus. Cliquer sur Publier.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...