J-2 : Conférence thématique La supervision et l'identité du coach, son développement commercial

Non, notre conférence n'est ni un concert de Sting ni une conférence de Tony Robbins !

Quelques informations en terme de logistique :

- Date et Heure : La conférence thématique du 19 novembre dure 2h : 17h30 à 19h30
- Lieu : La Maison Bleue 85 Rue Cauchoise, 76000 Rouen


Le coaching est un métier qui repose surtout sur un savoir faire intimement imbriqué dans un savoir être.  

Cette citation vient du dernier article d'Alain Cardon : Le paradoxe de la prise en charge de futurs coaches.

Chaque action du coach est en relation avec son identité. Nous en débattrons lors de cette soirée.
Pour les retardataires, si vous souhaitez vous inscrire :

https://www.linkedin.com/pulse/le-paradoxe-de-la-prise-en-charge-futurs-coaches-alain-cardon-mcc/?published=t&fbclid=IwAR2U-80SqFFgUzIvBrU795ktNokkeKVmXchKQMRkgPE5Dl2XnneZ0NtHJEU

Mon métier : Coach

Les conférences-Ateliers : Les sujets du coaching et de la supervision

 


 En juin dernier, l'équipe de superviseurs a voulu changer le format des conférences. A partir du mois d'octobre, chaque conférence abordera un sujet de coaching, de supervision, pour répondre aux préoccupations des coachs ayant été formés dans différentes écoles.

Un rappel : ces conférences s'adressent à toutes les personnes impliquées dans la relation d'aide : coachs, personnel médical, managers, éducateurs, consultants, formateurs, enseignants ....

Le groupe de supervision en 2019 a eu une "couleur spécifique : des coachs". Nous espérons avoir en 2020 un autre groupe mixte qui permette de superviser les différents rôles impliqués dans les relations  



Le 7 octobre 2019 :
  
La supervision pour l'identité du coach: 
- En quoi la supervision participe de la construction identitaire du coach ?

- En quoi la supervision en groupe favorise, complète cette construction ?

- En quoi ce travail en supervision peut aider le coach à cerner les problématiques identitaires de son client ?

Le 19 novembre 2019 :

La supervision et le développement commercial du coach
- Faut il entrer en compétition avec les autres coachs : partenaires ou concurrents ?

- Est-ce du commerce ou des relations ?

- Faut-il vendre ou se faire acheter ?

- Quel prix, quelle offre de service ?

Informations et inscriptions

http://www.sup2coachsnormandie.com/2018/11/contact.html

Supervision du 16 octobre : Bilan tripartite - Confrontation

Les étapes vers la réussite d'une action

Le groupe de supervision est une véritable ressource pour la personne quand elle doit gravir les étapes de la réussite d'une action, d'un projet. Un rappel des étapes : (lire de bas en haut)

A quelle étape êtes-vous aujourd'hui ?
je l'ai fait
je vais le faire
je peux le faire
comment le faire
je veux le faire
je vais essayer de faire
je peux pas le faire
je vais pas le faire

Lors d'un cas, le superviseur a proposé la confrontation qui fait partie des 8 opérations de E.Berne

Interrogation
Spécification
Confrontation
Explication
Illustration
Confirmation
Interprétation
Cristallisation

Voici ce que dit François Délivré de la confrontation dans son livre Le métier de coach :

Pour aller plus loin sur la confrontation


Supervision du 4 septembre : espace de co-construction

"La mer est un espace de rigueur et de liberté." Victor Hugo

La supervision, un espace pour préparer la traversée, affiner son voyage selon son expérience et celle des pairs
  • Nous nous sommes rappelés la structure des 4h de supervision :
    - Inclusion : Comment je vais, qu'est ce qui s'est passé depuis la dernière fois
    - L'institutionnel : Informations sur notre groupe, administratif (chéques, feuilles de présence ....)
    - Les demandes de supervision : nature et type (supervision ou coaching, sujets)
    - Le temps de travail : 20 mn de supervision, 10 mn de feed-back
    - Pause : 15mn
    - Temps de travail
    - Déclusion : on se dit aurevoir
Quelques apports suite aux cas

  • La procrastination
    Une brève présentation selon l'Analyse Transactionnelle permet de comprendre le concept de passivité et particulièrement le "ne rien faire"
  • Au-delà de l'alliance
    Parfois il est possible d'entrer, tête baissée, dans la problématique d'un client au lieu de rester dans l'alliance. Il est possible alors de se sentir impuissant.e et de sentir de l'agacement quand le client fait des demandes irréalistes. L'on touche un endroit pas ok : l'évaluation du résultat "non obtenu".
    Il est important que le coach maîtrise, lui, ce qu'est l'évaluation d'une séance : cela renvoie à la Sécurité ontologique  : “état de sérénité où peut se trouver une personne qui a suffisamment confiance en elle, en la situation, en la vie et dans les autres pour s’accepter telle qu’elle est, sans croire qu’elle doit sans cesse prouver ses compétences, son pouvoir, son importance. Elle a une sécurité intérieure et n’est plus dépendante de la parole des autres. Elle s’est constituée en tant que sujet conscient de ses limites, elle s’autorise d’elle-même”
  • Y-a-t-il des sujets de coaching et des sujets à traiter en thérapie ?
    Similitudes et différences, un entretien avec Alain Cardon


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...