Une aventure se termine

 

Une aventure se termine pour cette supervision en groupe en Normandie car le présentiel était important et nous, superviseurs, n'avons pas trouvé la carte en distanciel dû au covid  !

Un cadeau, le texte de Jacques Salomé 

« Je devrais tenter de dire ce que les rencontres, les séparations, les découvertes, les éblouissements comme les désespérances m’ont appris dans le sens de me découvrir, de me construire, d’influencer le déroulement de mon existence.

J’ai ainsi appris que la vie n’est faîte que de rencontres et de séparations et qu’il nous appartient de les vivre en acceptant de nous responsabiliser face à chacune.

J’ai appris encore qu’il y a toujours une part d’imprévisible dans le déroulement des jours et donc qu’il m appartenait de savoir accueillir les cadeaux inouïs ou les blessures qui peuvent surgir dans l’immensité d’un jour.

J’ai appris bien sûr à vivre au présent, à entrer de plain-pied dans l’instant, à ne pas rester enfermé dans mon passé ou me laisser envahir par des projections sur un futur trop chimérique.

J’ai appris tardivement à remercier, chaque matin, la Vie d’être présente en moi et autour de moi, à honorer chaque fois que cela m’est possible, à la respecter en toute occasion, à la dynamiser avec mes ressources et mes limites.

J’ai appris difficilement à m’aimer, non d’un amour narcissique ou égocentrique (même si la tentation était grande ) mais d’un amour de bienveillance, de respect et de tolérance.

J’ai appris avec beaucoup de tâtonnements à me respecter en osant dire non quand je suis confronté à des demandes qui ne correspondent pas à mes possibles ou à ma sensibilité.

J’ai appris avec enthousiasme que la Beauté est partout, dans le vol d’un oiseau, comme dans le geste d’un enfant pour tenter de capter le vol d’un papillon ou encore dans le sourire d’un vieillard qui croise mon chemin.

J’ai appris avec beaucoup de surprises que le temps s’accélérait en vieillissant et qu’il était important non pas d’ajouter des années à la Vie, mais de la Vie aux années.

J’ai appris malgré moi que je savais beaucoup de choses avec ma tête et peu de choses avec mon cœur.

J’ai appris que je pouvais oser demander, si je prenais le risque de la réponse de l’autre aussi frustrante ou décevante qu’elle puisse être, que je pouvais recevoir sans me sentir obligé de rendre, que je pouvais donner sans envahir l’autre et refuser sans le blesser.

J’ai appris, sans même le vouloir, que j’avais des besoins et qu’il ne fallait pas les confondre avec des désirs.

J’ai appris avec soulagement que je pouvais désapprendre l’inutile dont je me suis encombré pendant des années.

J’ai appris joyeusement à planter des arbres, c’est le cadeau le plus vivant que je peux faire jusqu’à ma mort à cette planète merveilleuse qui a accueilli mes ancêtres et surtout mes géniteurs.

J’ai appris doucement à recevoir le silence et à méditer quelques minutes chaque jour pour laisser aux vibrations de l’univers la possibilité de me rejoindre et de m’apprivoiser un peu.

Oui, j’ai appris beaucoup dans ma vie et pourtant je cherche encore l’essentiel. »

ETRE EN VIE - LA PLUS IMPORTANTE DES COMPETENCES

 L'année s'achève et la crise sanitaire est toujours là. Comment aller de l'avant en 2021 ? Prendre du recul et conscience que notre contrat de vie intégrait aussi, à l'autre rive, la mort : mais nous sommes en vie ! Allez rencontrer vos peurs et vos freins en 2021, ce sont nos voeux

« Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent, aime comme si personne ne t'avait jamais fait souffrir, danse comme si personne ne te regardait, chante comme si personne ne t'écoutait, vis comme si le paradis était sur la terre. » Et autorise -toi à avoir des doutes !


  Un texte de André Gide 

Le temps s’est écoulé comme une rivière, je ne l’ai pas vu passer !
J’ai compté mes années et j’ai découvert que j’ai moins de temps à vivre ici que je n’en ai déjà vécu.
Je n’ai désormais pas le temps pour des réunions interminables, où on discute de statuts, de règles, de procédures et de règles internes, sachant qu’il ne se combinera rien…
Je n’ai pas le temps de supporter des gens absurdes qui, en dépit de leur âge, n’ont pas grandi.
Je n’ai pas le temps de négocier avec la médiocrité.
Je ne veux pas être dans des réunions où les gens et leur ego défilent.
Les gens ne discutent pas du contenu, à peine des titres.
Mon temps est trop faible pour discuter de titres.
Je veux vivre à côté de gens humains, très humains.
Qui savent sourire de leurs erreurs.
Qui ne se glorifient pas de victoires.
Qui défendent la dignité humaine et qui ne souhaitent qu’être du côté de la vérité et de l’honnêteté.
L’essentiel est ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue.
Je veux m’entourer de gens qui savent arriver au cœur des gens.
Les gens à qui les coups durs de la vie ont appris à grandir avec des caresses minces dans l’âme.
Oui… J’ai hâte… de vivre avec intensité, que seule la maturité peut me donner.
J’exige de ne pas gaspiller un bonbon de ce qu’il me reste…
Je suis sûr qu’ils seront plus délicieux que ceux que j’ai mangés jusqu’à présent – personne n’y échappe, riche, pauvre, intelligent, démuni …

Connaissance ou conscience

 Voilà la photo qui devait apparaître sur le bandeau du blog mais google en a décidé autrement

Et quelques conseils "judicieux" pour que Sup'2 Coachs Normandie & Visio poursuive son chemin

1- choc et déni : Partager Comment avez vous vécu cette annonce de dissolution ?
2- La colère : Partager comment vous vous êtes sentis suite à cette décision ?
3- la négociation : partager comment nous aurons pu faire autrement ?
4- Dépression et douleur : partage De Stroks positif et individuel entre participants ?
5- Acceptation : Partager mes perspectives et mes opportunités pour la suite ?

Bien


Conférence avec Edgar Morin et Pierre Rabhi

 Appréciation du passé : ce que nous avons vécu ensemble, ce que j’ai vécu à titre personnel, les moments forts, ce que j’ai appris, ce que j’ai apprécié à  propos de chacun d’entre vous, ce qui vous encourage chacun d’entre vous à amplifier de ce que j’ai vu de vous etc…


Professionnels de la relation : identifier les processus relationnels

 Un Atelier qui peut vous intéresser pour découvrir les drivers et le mini-scénario


 Pour avoir toutes les informations sur l'atelier et également vous inscrire, vous pouvez suivre le lien : https://www.eventbrite.fr/e/billets-un-atelier-en-visio-pour-comprendre-les-messages-et-injonctions-126647470995

Sur la chaîne PSYCHORAMA, vous trouverez une présentation du miniscénario ludique et professionnelle
Injonctions vs drivers : les miniscénarios (Taibi Kahler) - ANALYSE TRANSACTIONNELLE #10

Lorsque vous étiez enfant, vous avez reçu, de la part des figures parentales, des tas de messages positifs et négatifs. Ces messages se sont traduits sous forme d’injonctions (négatives), de permissions (positives), de programmes (modes d'emploi), et de drivers (contre-injonctions).
- Les injonctions sont des petites voix internes qui vous pourrissent la vie en permanence : des interdictions délirantes, sans lien avec la réalité.
- Les drivers sont des messages contraignants : des pilotes automatiques déterminant vos comportements au quotidien. Ils entravent votre libre arbitre mais ils vous permettent de lutter contre vos injonctions.
Le conflit entre vos injonctions et vos drivers est à l'origine du concept de miniscénario (élaboré par Taibi Kahler) : une sorte de devise inconsciente guidant votre comportement habituel.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...